view counter
 
view counter
 
 

Tous dans le même bateau

Point De Vue

Nos vies sont submergées de choses brillantes.

Des publicités télévisées nous suggèrent ce que nous devrions vouloir. Une plus grosse voiture. Une plus belle maison. Un plus beau corps. Les vitrines des magasins nous interpellent, nous convainquant de la belle allure que nous aurions dans ce nouvel ensemble, ou comme la vie serait meilleure avec ce nouveau téléphone intelligent.

Même nos médias sociaux nous montrent nos amis et nos familles sous leur meilleur jour, dans des restaurants chics, assis sur la ligne de 50 verges, ou au théâtre sur le point d'assister au meilleur des spectacles. Les enfants sont bien soignés et tout souriants. Nos épouses disent de bien agréables choses sur leur vie parfaite.

Puis il y a les chevaux. Nous lisons des histoires à tous les jours au sujet de la vie passant de la misère à la richesse. Du poulain acheté à bas prix qui a gagné la plus grande course nationale. Des entraîneurs, conducteurs et propriétaires tout souriants dans le cercle du vainqueur vivant leur plus beau jour, leur plus belle semaine ou année à vie. Des chevaux qui sont présentés aux ventes des bébés, tout comme nous lisons sur les éleveurs ayant fait une vente bonne et prospère. Nous entendons parler des victoires, mais rarement des défaites.

Nous pouvons souligner le succès des autres par l'envoi d'une petite note, ou en cliquant sur " j'aime " ou " partage ". Nous pouvons véritablement être heureux pour ceux dont la vie semble parfaite. Ou nous pouvons ressentir quelque chose de tout à fait contraire.

Mais rassurez-vous, en dépit de toutes ces brillantes choses qui nous sont présentées, l'image purifiée du monde que nous voyons quotidiennement, est loin du quotidien auquel nous faisons tous face.

Nous souffrons des pertes. Qu'il s'agisse du décès des gens que nous aimons, de la fin de relations ou de chevaux qui sont blessés ou incapables de continuer. Parfois, la vraie histoire est celle de la richesse vers la misère, pas l'inverse. On peut bien prendre des photos des célébrations se déroulant dans le cercle du vainqueur, mais qu'en est-il de tous les autres, qui tentent de gagner leur vie, nourrir leur famille, et prendre soin de leurs très chers chevaux?

Loin de tout ce qui brille, nous nous sentons tous blessés parfois, seuls, incompris, épuisés ou même désespérés.

Le stress émotionnel de cette industrie est plus grand que ce que la plupart des gens peuvent imaginer. Et pour chacun d'entre nous, qui vivons les montagnes russes de la vie en même temps que sur la corde raide des courses de chevaux - les choses ne sont pas toujours bien illustrées dans un message en 15 mots sur Facebook.

En cette saison de célébrations, souvenez-vous bien que vous n'êtes pas seuls. Les choses brillantes font plaisir à voir et sont appréciées à l'occasion, mais je vous assure que c'est loin de la réalité à laquelle la plupart d'entre nous faisons face à notre réveil alors que nous entreprenons une nouvelle journée.

Les VRAIES choses à chérir sont les moments importants. Que ce soit les gens que vous aimez, ou ceux qui vous aiment. Ou les chevaux qui aiment votre attention et affection. Ou peut-être la façon dont le vent vous caresse le visage quand vous sortez de chez vous le matin.

Pour quelque raison que ce soit, nous sommes tous testés. Et aucun de nous n'est seul.

Nous nous réveillons. Nous faisons face à nos luttes et défis avec courage et bravoure. Et nous faisons de notre mieux pour faire que notre journée soit meilleure que celle d'hier.

Et plus important encore, n'oublions jamais d'aimer. Nous nous aimons nous-mêmes, parce que nous le méritons vraiment. Et nous aimons les autres parce que nous sommes tous ensemble dans cette aventure.

Je vous souhaite tout le meilleur en cette saison des Fêtes!

Darryl Kaplan
[email protected]


view counter
 
 
 

© 2018 Standardbred Canada. All rights reserved. Use of this site signifies your agreement and compliance with the legal disclaimer and privacy policy.

Firefox 3 Best with IE 7 Built with Drupal