view counter
 
view counter
 
 

Finance Minister Clarifies Quebec Case

Published: January 31, 2009 2:58 pm ET

Last Comment: February 2, 2009 10:21 am ET | 13 Comment(s) | Jump to Comments

This afternoon, the Quebec Minister of Finance, Monique Jérôme-Forget, sent out the following release to clarify the facts in the case of Attractions Hippiques.

The French version can be found below followed by a rudimentary English translation. The translation was acquired via an online translator. Trot Insider will provide an updated translation when it is provided.


French Version


La proposition du syndic dans le dossier d'Attractions Hippiques : une réduction significative de l'offre de jeu.

La ministre des Finances et ministre responsable des infrastructures, madame Monique Jérôme-Forget, tient à rectifier les faits dans le dossier d'Attractions Hippiques.
La proposition du syndic RSM Richter inc., nommé par la Cour supérieure pour présenter un plan de restructuration des activités d'Attractions Hippiques, comporte une réduction significative de l'offre de jeu par rapport à la convention intervenue en 2006 entre la Société nationale du cheval de course (SONACC) et Attractions Hippiques. Alors que cette convention stipulait que Attractions Hippiques devait recevoir 22 % des revenus de 1,900 appareils de loterie vidéo (ALV), la proposition du syndic, qui fait actuellement l'objet de discussions avec le ministère des Finances, prévoit que le nombre de ces ALV soit réduit à 935. II s'agit là d'une diminution de presque 1,000 ALV, ce qui représente une réduction significative de l'offre de jeu.

Par ailleurs, il n'a jamais été question d'installer un casino privé sur le site de l'Hippodrome de Montréal. La proposition du syndic prévoit plutôt que soit installée, sur une portion du site, une salle de pari mutuel (Hippo Club) dotée de ALV, comme il en existe déjà une dans l'Hippodrome.

La proposition du syndic prévoit le maintien en région, pendant une période minimale de 15 ans, des opérations des hippodromes de Gatineau, Québec et Trois-Rivières.

"L'opposition officielle est d'ailleurs particulièrement mal placée pour faire des leçons au gouvernement. Rappelons que la cheffe de l'opposition officielle, alors qu'elle était ministre des Finances, a proposé à la SONACC, en janvier 2003, de fermer les hippodromes de Gatineau, Québec et Trois-Rivières. Cette proposition, qui n'a heureusement pas eu de suite, aurait eu des effets très négatifs dans ces regions", a tenu à rappeler la ministre.

En plus de maintenir les activités en région, la proposition du syndic n'affecterait pas les finances publiques puisque 78 % des revenus des ALV retourneraient à Loto-Québec.

"La proposition soumise par le syndic dans le dossier d'Attractions Hippiques comporte des avantages en termes de maintien d'activités régionales et, surtout, de réduction de l'offre de jeu. C'est pourquoi elle fait présentement l'objet de discussions avec le ministère des Finances, dans le but de préserver l'industrie des couses de chevaux au Québec," a conclu la ministre.

(Cabinet du ministre des Finances)


English Version


The proposal of the trustee in the case of Attractions Hippiques a significant reduction in the offer of games

The Minister of Finance and Minister responsible for Infrastructure, Ms. Monique Jérôme-Forget, wished to correct the facts in the case of Attractions Hippiques.

The proposal of the trustee RSM Richter Inc. appointed by the Superior Court to present a restructuring plan activities Attractions Hippiques includes a significant reduction in the supply of games compared to the agreement in 2006 between the National Society of racehorse (SONACC) and Attractions Hippiques. While this agreement stipulated that Attractions Hippiques was to receive 22% of income of 1,900 video lottery terminals (VLTs), the proposal of the trustee, which is currently being discussed with the Ministry of Finance predicts that the number of these ALV is reduced to 935. This is a decrease of almost 1,000 VLTs, which represents a significant reduction in the supply of gaming.

Furthermore, it was never intended to install a private casino at the site of the Hippodrome de Montreal. The proposal provides that the trustee installs on a portion of the site, a betting room (Hippo Club) with VLTs, as it already exists in the Hippodrome.

The trustee's proposal is to retain, for a minimum period of 15 years, racetrack operations in Gatineau, Quebec and Trois-Rivières.

"The official opposition is particularly poorly placed to take lessons in government. Recall that the head of the official opposition, when she was Minister of Finance, proposed to SONACC in January 2003, to close racetracks in Gatineau, Quebec and Trois-Rivières. This proposal, which fortunately has not been followed, would have had very negative effects in these regions," recalled the minister.

In addition to maintaining the activities in the region, the proposal of the trustee would not affect public finances, since 78% of VLT revenues would return to Loto-Quebec.

"The proposal submitted by the trustee in the case of Attractions Hippiques has advantages in terms of maintaining regional activities and, most importantly, reducing the supply of gaming. It is currently being discussed with the Ministry of Finance, in order to preserve the the racehorse industry in Quebec," concluded the minister.

(Ministry of Finance, Quebec)

February 2, 2009 - 10:21 amEst-ce que le maintien, en

André Audette (not verified) SAID...

Est-ce que le maintien, en région, pendant une période minimale de 15 ans veut dire, sur une base annuelle, à chacun des trois hippodromes ou sur une base de quatre mois à chacun des trois sites comme préalablement proposé par le promoteur ? Aussi bien fermer les hippodromes tant qu'à faire compétitionner les coursiers pendant quatre mois de l'année. Comment les propriétaires peuvent-ils rencontrer leurs obligations en coursant leurs bêtes 1/3 de l'année. À ce que je sache, les chevaux doivent être nourris, entraînés et soignés à l'année longue.

J'aimerais savoir ce que la Ministre entend par: ''La proposition soumise par le syndic dans le dossier de AH comporte des avantages en termes de maintien d'activités régionales...''Est-ce que les hippodromes actuels deviendront des sites d'expositions ou de foires agricoles où les coursiers s'exécuteront de temps à autres comme sur le circuit régional?

On voit bien que les législateurs ne connaissent en rien le domaine des courses et que nous sommes en train de récolter ce que nous avons semé au fil des ans, en laissant le gouvernail de notre industrie dans les mains de personnes complètement ignorantes du domaine. Personnellement, tant que les élus auront entre les mains le sort des courses au Québec, j'appose une croix sur mon passe-temps préféré.

André Audette,
Le Droit

February 2, 2009 - 8:03 amWhat a joke...no racing in

Anonymous (not verified) SAID...

What a joke...no racing in Montreal....The governement spends millions in Trois-Rivieres and Quebec city but in Montreal where millions were already spent upgrading the racing oval, absolutely nothing is spent for the stands, in other words for the people who would like to attent the races. It's a real shame to walk into the building. How can you attract people ? There is no better place to host racing than in Montreal exactly where it is now, Decarie Blvd. and Jean-Talon.

February 2, 2009 - 1:20 amMadame la ministre, Par ce

M.GIARD (not verified) SAID...

Madame la ministre,

Par ce communiqué, vous faites la preuve que vous ne comprenez aucunement les besoins de l'industrie des courses de chevaux dans notre belle province. Ne plus présenter de courses dans la région metropolitaine signifie la mise à mort de ce sport, et ce, pas dans 15 ans, mais d'ici quelques mois.

Comment pensez-vous que votre proposition sera percue par les gros investisseurs de cette industrie, c'est-à-dire les éleveurs et les propriétaires? Ainsi que par les nombreuses personnes dont c'est le gagne-pain, entraîneurs, conducteurs, palefreniers, forgerons, vétérinaires,propriétaires de centre d'entrainement, transporteurs, etc...?

La réponse est simple, tout est fini, il n'y a plus rien à faire au Québec dans ce sport. Certains passionnés pourront continuer à courser des chevaux pour le plaisir comme passe-temps, mais rapidement le tout prendra fin, car il n'y a pas de survie possible sans éleveurs, propriétaires, et amateurs qui se lasseront vite d'un spectacle ainsi diminué.

En terminant Madame la ministre, je ne comprends pas pourquoi vous ne songez pas à relocaliser le casino de Montréal en région? Comme vous le dites si bien, cette proposition comporterait, et je vous cite: "des avantages en termes de maintien d'activités régionales, et,surtout,de réduction de l'offre de jeu".

Salutations.

February 1, 2009 - 7:20 pmComment pense-t-on

Michel St-Louis (not verified) SAID...

Comment pense-t-on rentabiliser les investissements de 400 millions faits par les gens de l'industrie qui créent 3000 emplois sans le marché de Montréal? Est-ce que Montréal ne mérite pas mieux que d'être un mini-casino et un hippo club? Accepter pareilles conditions, c'est de placer l'industrie sous la dépendance des subventions gouvernementales et à la longue, la ministre aura raison de dire que cette industrie ne mérite pas la peine d'être sauvée. Pourquoi l'industrie des gens de chevaux doit-elle toujours mettre leur sort entre les mains de gens qui n'ont aucune espèce d'idée de ce qu'est l'industrie et pendant ce temps, il y a un qui profite financièrement de la situation..!

February 1, 2009 - 4:35 pmL ELEPHANT BLANC disparait,

Anonymous (not verified) SAID...

L ELEPHANT BLANC disparait, enfin une bonne nouvelle pour tout l industrie au quebec, le gouvernement a enfin compris que la grande majorite des emplois de cette industrie sont en region. favoriser les 3 hippodromes et le circuit regional va sauvegarder la majoriter des emplois. fermer montreal ca fait longtemps que ca aurait du etre fait , a vrai dire cette piste n aurait du jamais exister, la vieille elle fesait la job en masse. les gens de montreal s il ne veulent pas trucker sur les 3 autres pistes, ils ont juste a demenager ou changer de profession mais trucker a rideau presentement c est correct , oui c est vrai le gaz est moins cher en ontario. pour ce qui est des stakes, les champions du monde course sur un demi mille, si il y a des bourses les gars vont descendre la veille pour sortir aux danseuses.
si l offre de la ministre aurait ete de fermer les 3 petites pistes et de garder l elephant blanc a montreal, je ne suis pas sur que les gens de montreal aurait ete contre ca.

February 1, 2009 - 11:40 amUne vrai HONTE,pour

Pierre Touchette (not verified) SAID...

Une vrai HONTE,pour l"industrie,madame Forget ne comprend pas l'importance de Montreal,

85% des investisseurs sont de la region de Montreal, ils desire absolument voir courser

leurs chevaux ici.Les parieurs sont naturellement en plus grand nombre.

Si le promoteur AH veux absolument courser en region qu'il s'en achete des chevaux.

February 1, 2009 - 10:31 amMontreal is not centrally

Anonymous (not verified) SAID...

Montreal is not centrally located,Trois Rivieres seems to be the middle place.I would be happy with any racing back in Quebec,as you should too.Something is better than nothing.I have never seen such a poorly run place,by one man,and they still want to give him the benifit of the doubt

February 1, 2009 - 12:45 ampas sur que c est pas bon,

Anonymous (not verified) SAID...

pas sur que c est pas bon, la dite grosse track, l elephant blanc, ca fait longtemps qu elle aurait du etre fermer, non elle n aurait jamais du exister, la vieille elle fesait la job en masse. les 3 autres petites track , il marcheront a fond train avec des bourses raisonnable. si la proposition aurait ete de fermer les 3 petites track et de juste garde la grosse pas rentable, pas sur que ca crierait fort a montreal. les gars sont habituer de trucker a rideau et ca na pas l air de trop les deranger , ils saute pas trop de programme. pour ce qui est des stakes , un track de demi mille ne devrait pas etre un probleme, si je me souviens bien les world champion y vont pourquoi nos quebec bred iront pas, les baguettes piquantes ca existe encore, mais je suis persuader que ceux qui crit il vont etre les 1 a etre inscrit pour courses quant les stakes vont arriver, l appat du gains passe avant tout. en terminant, ceux qui sont pas content changer de province ou de job.

January 31, 2009 - 9:55 pmWhat, no racing in Montreal?

Anonymous (not verified) SAID...

What, no racing in Montreal? - A tradition of over 100 years wiped out in one fell swoop. This is totally unacceptable. Montreal was, and still should be, the flagship for racing in Quebec. This is where the money is and where the majority of owners are, and importantly, its centrally located.

January 31, 2009 - 8:13 pmMême si le gouvernement

Anonymous (not verified) SAID...

Même si le gouvernement injecterait 100 millions, il n'y aurait pas plus de clientèle aux courses. Malheureusement, les gars se sont tués entre eux! Quel dommage!

Even thought if there were an injection of 100 millions, still they wouldn't be any body at the races, just the horse people. They killed themselves several years ago. What a shame!

January 31, 2009 - 7:42 pmAU TOUT DEBUT DE LA

Anonymous (not verified) SAID...

AU TOUT DEBUT DE LA PRIVATISATION DES HIPPODROMES, LE SITE DE L'HIPPODROME ETAIT CLASSE PAR LE GOUVERNEMENT CHAREST COMME SITE FRAGILE.DE CE FAIT, IL N'ETAIT PAS QUESTION DE LAISSER L'HIPPODROME EN PLACE.ETANT DONNE QUE DEUX MINISTRES DU GOUVERNEMENT ETAIENT EN CONTRADICTION,MAINTENANT, POUR NE PAS PERDRE A FACE,ONT VEUT IMPLANTER UN SURPLUS DE MACHINE AVL POUR AIDER M.MASSICOTTE ET CE,AU MEME ENDROIT ? JE NE COMPRENDS PLUS RIEN SI CE N'EST QUE D'AVANTAGER UN AMI DES LIBERAUX, AU DETRIEMENT DES HOMMES A CHEVAUX.

PENDANT CE TEMPS,LES ELEVEURS MEURENT A PETIT FEU, C'EST CA QUE VOUS VOULIEZ MME FORGET ? DANS MON LIVRE A MOI, VOUS AVEZ QU'UN DEFAUT,VOUS RESPIREZ.VOUS AIMES MIEUX SUBVENTIONNE DES PETITS CLUBS. JE POURRAIS VOUS NOMME UN CLUB A VARENNES PRES DE L'INTERSECTION QUEVILLON QUI POSSEDENT 10 MACHINES AVL DANS SON SOUS-SOL ET QU'IL EST IMPOSSIBLE DE SE FAIRE SERVIR A MANGER.JE N'AI PAS VERIFIE MAIS C'EST PEUT-ETRE UN AMI DU GOUVERNEMENT ?

J'AI PERSONNELLEMENT INVESTI BEAUCOUP D'ARGENT DANS L'ELEVAGE QUEBECOISE ET C'EST A REGRET QUE JE CONSTATE QUE JE DEVRAI FERMER BOUTIQUE.

MERCI MME FORGET POUR TOUTES LES DECISIONS QUE VOUS AVEZ RENDUS.JE M'APPERCOIT QUE VOUS N'AVEZ JAMAIS RIEN COMPRIS DANS L'ELEVAGE ET QUE VOUS COMPRENDERAI JAMAIS RIEN.

SUBITEMENT, LE SITE DE L'HIPPODROME DE MONTREAL ( QUI A DEJA ETE MENTIENNE COMME ETANT UN SITE FRAGILE SELON LE GOUVERNEMENT )

January 31, 2009 - 6:57 pmUn hippoclub sur décarie -

Robin des Bois (not verified) SAID...

Un hippoclub sur décarie - y avez vous pensé??? Y'a des choses qu'on comprend pas... mais y'a tu quelqu'un qui peut nous expliquer? 1 milliard de dollars$$$ c'est de l'argent en tabarnouche.

Il me semble que M. Massicotte était le sauveur des courses au Québec - Peut-être qu'on devrait se rallier à lui et se servir de ses contacts... il semble être assez bien appuyé par les dirigeants en place au gouvernement.

Madame Jérôme-Forget, c'est l'industrie des courses (3000 emplois) qu'on vous a demandé de sauver - pas le compte de dépenses du Sénateur.

January 31, 2009 - 4:19 pminacceptable,peut on ignorer

Anonymous (not verified) SAID...

inacceptable,peut on ignorer 3 millons de clients potentiel au Quebec sans courses a Montreal,les courses sous harnais seront un grand circuit regional


view counter
 
 
 

© 2020 Standardbred Canada. All rights reserved. Use of this site signifies your agreement and compliance with the legal disclaimer and privacy policy.

Firefox 3 Best with IE 7 Built with Drupal