view counter
 
view counter
 
 

Un pas en avant, un pas en arrière.

Point De Vue

Allé depuis plusieurs années, et je suis heureux de dire que l’expérience s’est avérée positive dans les deux cas.

Un séjour de la mi-juillet à Rideau Carleton d’Ottawa comprenait un goût de leur buffet sur lequel je n’avais entendu que des rumeurs - et les rumeurs étaient toutes fondées. Non seulement la nourriture était fantastique, mais le prix plus que raisonnable à seulement 24,99 $, mais il faisait bon de voir que l’endroit était REMPLI – alors qu’il y avait encore une file d’attente pour y accéder. Certaines personnes nous demandent comment nous sommes supposés attirer de nouveaux amateurs aux courses en 2019, et les gens de Rideau Hall semblent avoir figuré la manière d’offrir l’un des meilleurs buffets de la ville. Non seulement cela, mais quand les courses ont commencé, tous les écrans de télévision de la place étaient tournés vers les chevaux, et l’alimentation audio de la maison était définitivement assez forte pour s’assurer que tous les clients, qu’ils soient des amateurs réguliers ou pas, sachent que les courses étaient la vedette ce soir-là. Bravo, Rideau Carleton.

Quelques semaines après, j’ai fait deux voyages au Hanover Raceway pour leur programme du samedi soir. L’atmosphère, le premier soir, était agréable. Il y avait beaucoup de gens à l’intérieur comme à l’extérieur, des grands cris d’encouragement de la part des participants accompagnaient chaque course qui se déroulait et éventuellement atteignait le fil d’arrivée – toute une atmosphère festive. Mais ce n’était rien comparé à ce qui suivait une semaine après, le soir de Dream Of Glory. Wow. Apparemment, la population de Hanover compte 6 813 personnes, et je crois qu’au moins la moitié, si non plus, étaient aux courses ce soir-là. Des milliers de personnes ont rempli la place. Les enfants couraient partout. Les ados se tenaient en grands groupes. Les adultes de tous âges prenaient de la bière et appréciaient le groupe sur le tarmac ainsi que les courses. Je suis allé au ‘Jug’ à plusieurs reprises, et je n’ai manqué qu’une seule North America Cup (à l’occasion d’un mariage – pas le mien). J’aime ces deux événements et les anticipe toujours, chaque année, et je dois dire que l’atmosphère de la piste le soir de Dream Of Glory à Hanover est tout aussi bonne. Si vous n’y êtes jamais allé, vous devriez y aller. Bravo, Hanover Raceway.

Y avait-il des choses de cette expérience que je changerais? Bien sûr qu’il y en a. Pas beaucoup d’expériences de divertissement, s’il y en a, sont parfaites, mais c’était facile à voir, dans ces cas, que les gens en charge aimaient les courses, et faisaient tous les efforts pour donner à leurs clients une expérience des plus agréable des courses de chevaux ce soir-là, et aussi s’assurer que le client souhaiterait y revenir.

Je discutais récemment avec des collègues, et nous parlions du ‘catch-22’ quand il s’agit de technologie et de piste de course. Plusieurs d’entre nous avons les courses dans les veines car nous avons grandi dans les expériences d’hippodromes. Qu’il s’agisse de Greenwood dans une tribune remplie à capacité un samedi après-midi de janvier, ou assis à l’extérieur dans une grande foule à la Western Fair, nous nous sommes laissés prendre au jeu, en tout cas, en partie, parce que nous étions chanceux de grandir, en expérimentant cela sur une base régulière.

Maintenant, avec les paris en continu et en ligne, les téléthéâtres et autres, notre produit est exposé à beaucoup plus de monde – et c’est une bonne chose. Mais les gens ne sont plus obligés d’aller aux hippodromes, et c’est aucun doute cela qui a enlevé aux pistes l’atmosphère nécessaire pour attirer une nouvelle génération d’amateurs.

Personnellement, j’ai grandi à courir autour des grandes tribunes partout en Ontario. Cela faisait partie de la progression naturelle des choses. Trop jeune pour obtenir une licence de palefrenier et être au paddock? Bien, en attendant, vous regardez les courses dans la grande tribune avec tous les autres enfants. Tous les autres jeunes gens qui, un jour, composeront la prochaine génération de parieurs, propriétaires et amateurs.

Je me souviens être allé en Floride avec mes parents alors que j’avais dix ans, et ma soeur et moi n’étions pas admis à Pompano Park. Les enfants ne pouvaient pas aller à la piste. C’était ridicule. Nous étions sur le chemin du retour du souper et mon père voulait arrêter miser sur un cheval. Avant que nous nous engagions pour payer les frais de stationnement (oui, les amateurs payaient alors volontiers le stationnement à la piste en ce temps-là), ma mère nous avait fait nous coucher sur le plancher et avait disposé une couverture sur nous – juste pour que mon père puisse miser sur une course. Cela ne me faisait rien – ça faisait partie de l’aventure. Mais ça ne me faisait aucun sens, allant à l’hippodrome depuis longtemps. C’était à la fin des années 1970 par contre, et éventuellement, le sens commun prévalut. Comment pouviez-vous développer de futurs amateurs et participants si vous en restreigniez l’accès aux enfants, et essentiallement aux familles? Vous ne le pouvez pas!

Le 20 août, Flamboro Downs afficha le message suivant sur leur page Facebook: « Nous avons fait un investissement significatif sur nos facilités de jeux et divertissements… Afin d’accommoder ces nouvelles améliorations, Flamboro Downs deviendra une destination divertissement 19+ le mardi, 3 septembre 2019. Les gens de tous les âges sont toujours les bienvenus à venir apprécier les courses en direct sur le tarmac et auront accès aux installations sanitaires. »

Comment pouvez-vous développer de nouveaux amateurs et participants si vous restreignez l’accès aux enfants, et essentiellement aux familles? Vous ne le pouvez pas.

Note : 24 hours après cet affichage, Flamboro a déclaré que tout commentaire constructif sera partagé avec la direction. Espérons que le bon sens prévaudra aussi.

Dan Fisher
[email protected]


view counter
 
 
 

© 2019 Standardbred Canada. All rights reserved. Use of this site signifies your agreement and compliance with the legal disclaimer and privacy policy.

Firefox 3 Best with IE 7 Built with Drupal