view counter
 
view counter
 
 

AGCO Update On Strangles Situation

Published: August 19, 2020 5:26 pm ET

No Comments | Jump to Comments

On Wednesday, August 19, the Alcohol and Gaming Commission of Ontario issued an update in regard to the strangles situation at Emerald Isle Training Centre and Leamington Raceway. In its release, the AGCO announced that horses stabled at Leamington Raceway are allowed to race and qualify as of this Friday (August 21).

The contents of the AGCO release on the matter appear below.


Update on Strangles - Leamington Raceway stabled horses allowed to Race and Qualify as of this Friday August 21, 2020

On August 7, 2020, the Alcohol and Gaming Commission of Ontario (AGCO) was informed of a confirmed case of strangles in a five-year-old Standardbred gelding in the Greater Hamilton area at the Emerald Isle Training Centre. There have been four positives to date at the facility, including one Friday August 14, 2020.

The AGCO visited Leamington Raceway on August 14 for continued discussions and assessment. An isolation area for sick or suspected cases was identified. The AGCO has actively worked with Leamington Raceway officials to control the outbreak.

Testing of horses in close contact with the index case at Leamington have all been negative. There have been no reports of sick horses from Leamington. It has been 13 days since the horse that tested positive left the grounds.

As a result, in consultation with infectious disease expert Dr. Scott Weese of the University of Guelph, a decision has been made that horses on the grounds will be allowed to race and qualify on Friday August 21, 2020 unless any sick horses are reported. Trainers shall continue to monitor and record temperatures twice daily.

To review:

  • Strangles is a highly contagious and serious infection of horses and other equines caused by the bacterium, Streptococcus equi.

  • On August 12, 2020, the AGCO was informed of a sick three-year-old Standardbred filly that was on the same trailer as the index case. This horse was stabled at Leamington Raceway between August 1 and August 6, 2020, before being moved to the owner’s farm where the horse subsequently was confirmed as having strangles.

  • The AGCO Informed Leamington Raceway, trainers of horses stabled at Leamington and trainers that purchased or claimed horses stabled at Leamington since August 1, 2020 about possible exposure. Recommended that their horses be monitored closely for signs of the disease such as fever, and nasal discharge.

  • The AGCO also recommended that increased biosecurity measures be taken by the industry, particularly those with horses that may have been exposed. Temperatures should be taken at least twice daily and recorded. Testing of exposed or sick horses for Strangles may be warranted.

  • Trainers have been advised to take temperatures prior to shipping to any racetrack paddock.

  • The AGCO has provided the industry with additional resources on the disease.

The AGCO is continuing to work with Dr. Weese. It is important that horsepeople report contagious diseases and take appropriate measures to protect their horses and those of others.

Horsepeople are reminded to remain vigilant and institute appropriate biosecurity measures and should consult their veterinarians for advice.

The AGCO will continue to monitor the situation and any further developments will be reported.


Mise à jour sur le cas de gourme – Les chevaux de l’hippodrome Leamington Raceway sont autorisés à courir et à se qualifier à partir de ce vendredi 21 août 2020

Le 7 août 2020, la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario (CAJO) a été informée d’un cas confirmé de gourme chez un hongre standardbred de 5 ans dans la région du Grand Hamilton, au centre d’entraînement Emerald Isle. À ce jour, 4 cas ont été confirmés au centre, dont un le vendredi 14 août 2020.

La CAJO a visité l’hippodrome de Leamington le 14 août pour poursuivre les discussions et l’évaluation. Une zone d’isolement pour les cas malades ou suspects a été créée. La CAJO a travaillé activement avec les responsables de l’hippodrome Leamington Raceway pour contrôler l’épidémie.

Les tests effectués à Leamington sur les chevaux en contact étroit avec le cas index ont tous été négatifs. Aucun cheval malade n’a été signalé à Leamington. Cela fait 12 jours que le cheval testé positif a quitté les lieux.

En conséquence, en consultation avec le Dr Scott Weese, expert en maladies infectieuses de l'Université de Guelph, il a été décidé que les chevaux sur le terrain seront autorisés à courir et à se qualifier le vendredi 21 août 2020, à moins que des chevaux malades ne soient signalés. Les entraîneurs continueront à surveiller et à enregistrer les températures deux fois par jour.

Revue des faits :

  • La gourme est une infection très contagieuse et grave des chevaux et autres équidés, causée par la bactérie Streptococcus equi.

  • Le 12 août 2020, la CAJO a été informé de l’existence d’une pouliche standardbred malade de 3 ans qui se trouvait sur la même remorque que le cas index. Ce cheval a été mis à l’hippodrome Leamington Raceway entre le 1er et le 6 août 2020, avant d’être transféré dans la ferme du propriétaire où il a été confirmé par la suite que le cheval était atteint de gourme.

  • La CAJO a informé l’hippodrome Leamington Raceway, les entraîneurs de chevaux élevés à Leamington et les entraîneurs qui ont acheté ou réclamé des chevaux élevés à Leamington depuis le 1er août 2020 d’une possible exposition. Ils ont recommandé que leurs chevaux soient surveillés de près pour détecter les signes de la maladie tels que la fièvre et l’écoulement nasal.

  • La CAJO a également recommandé que des mesures de biosécurité accrues soient prises par l’industrie, en particulier celles concernant les chevaux qui pourraient avoir été exposés. Les températures doivent être prises au moins deux fois par jour et enregistrées. Des tests de dépistage de la gourme chez les chevaux exposés ou malades peuvent être justifiés.

  • Il a été conseillé aux entraîneurs de prendre la température avant de se rendre dans les paddocks des hippodromes.

  • La CAJO a fourni à l’industrie des ressources supplémentaires sur la maladie.

La CAJO continue de travailler avec le Dr Weese. Il est important que les éleveurs de chevaux signalent les maladies contagieuses et prennent les mesures appropriées pour protéger leurs chevaux et ceux des autres.

Il est rappelé aux professionnels du cheval de rester vigilants et de mettre en place des mesures de biosécurité appropriées, et de consulter leurs vétérinaires pour obtenir des conseils.

La CAJO suivra la situation et tout nouveau développement sera signalé.



view counter
 
 
 

© 2021 Standardbred Canada. All rights reserved. Use of this site signifies your agreement and compliance with the legal disclaimer and privacy policy.

Firefox 3 Best with IE 7 Built with Drupal