view counter
 
view counter
 
 

Government Helps Improve Animal Care Practices

Published: May 7, 2010 7:06 pm ET

No Comments | Jump to Comments

Equine Canada is pleased to announce that the Code of Practice for Horses will now be updated.

This follows the Government of Canada’s announcement, made at the University of Guelph on April 30, 2010, of its investment in the further development of best-practices for livestock handling.

“Taking care of the livestock is the first chore in the morning and the last chore at night because farmers know that healthy animals mean a healthy business,” said Agriculture Minister Gerry Ritz. “The Government of Canada is proud to partner with Canadian farmers to further develop best-practices that will strengthen our livestock industry.”

The National Farm Animal Care Council (NFACC), working with the secretariat support of the Canadian Animal Health Coalition (CAHC), will use this investment of up to $3.4 million to advance animal care and well-being in the farmed animal sector. This investment will help develop a new Codes of Practice for various farmed animal sectors and an on-farm assessment protocol.

As a member organization of both NFACC and CAHC, Equine Canada has been leading the effort since 2005 to update the 1998 Code of Practice for Horses. Equine Canada advocates the humane treatment of all horses, and believes that the equine industry and horse owners have a responsibility to provide humane care throughout the life of the horse.

“The equine sector of Canada is grateful to the Government of Canada for providing funding for Codes of Practice development and renewal,” said Dr. Mary Bell, co-chair of the Equine Canada Health & Welfare Committee. “Without exception, horses will benefit from the equine sector’s commitment to work together to update care and handling guidelines. The updated Code of Practice for Horses will provide an educational tool to assist in improving a horse’s quality of life from birth through death.”

The NFACC Code of Practice Development Process, finalized in 2009 by consensus from all member organizations of NFACC, will guide Canadian equine industry stakeholders through the process of Code renewal. The NFACC Code of Practice Development Process aims to

  • link Code recommendations with science,
  • ensure transparency in the process,
  • include broad representation from stakeholders,
  • contribute to improvements in farm animal care,
  • identify topics for research and encourage projects,
  • write clearly to ensure ease of reading, understanding and implementation, and
  • provide a document that is useful for all stakeholders.

The Codes of Practice are nationally developed guidelines for the care and handling of the different species of farm animals. They are intended to promote sound management and welfare practices through recommendations and requirements for housing, management, transportation, processing and other animal husbandry practices. Requirements refer to either a regulatory requirement, or an industry-imposed expectation for minimum standard of care. Included are recommended best practices to encourage a higher level of care.

Codes of Practice serve multiple purposes including

  • providing information and education,
  • serving as the foundation for animal care assessment programs, and
  • providing reference materials for regulations.

“NFACC provides a vehicle for ensuring a national coordinated approach on farm animal care among all stakeholders across the entire value chain,” said Edouard Asnong, chair, NFACC. “NFACC appreciates the Federal Government’s support to address farm animal care issues that relate to its members, domestic and export markets, the Canadian and provincial governments and the Canadian public, utilizing science-based and collaborative processes.”

For more information about NFACC, visit www.nfacc.ca.

Funding for this project is being made available through the AgriFlexibility fund, a program delivered in Canada's Economic Action Plan (EAP). The EAP focuses on strengthening the economy and securing Canada’s economic future. For more information on the AgriFlexibility fund and Canada’s Economic Action Plan, please visit www.agr.gc.ca/agriflexibility and www.actionplan.gc.ca.

For more information about Code of Practice for Horses renewal, e-mail [email protected].

About Equine Canada
Equine Canada is Canada’s national governing body for equestrianism. A member-driven, charitable institution, it is the executive branch of the Canadian Equestrian Team, and the national authority for equestrian competition; the national voice for recreational riders; and the national association for equine welfare, breeding, and industry. Equine Canada is recognised by the Government of Canada, the International Equestrian Federation (FEI), and the Canadian Olympic Committee as the national organisation representing equestrian sport and equine interests. For more information about Equine Canada, please visit www.equinecanada.ca.

(Equine Canada)


Avancement des pratiques liées aux soins des animaux grâce à un investissement du gouvernement canadien

Suite à l’annonce faite par le gouvernement du Canada le 30 avril dernier à l’Université de Guelph d’un investissement en vue de stimuler le développement de pratiques exemplaires de manipulation du bétail, Canada Hippique a le plaisir d’annoncer l’actualisation du Code de pratiques pour les chevaux.

« Prendre soin du bétail est la première corvée du matin et la dernière corvée du soir, car les agriculteurs savent bien que pour avoir une entreprise saine, les animaux doivent être en santé », a affirmé le ministre de l’Agriculture Gerry Ritz. « Le gouvernement du Canada est fier de s’associer aux agriculteurs canadiens pour mettre au point d’autres pratiques exemplaires qui renforceront notre industrie d’élevage de bétail. »

Le Conseil national pour le soin des animaux d’élevage (CNSAE), en collaboration avec la Coalition canadienne pour la santé des animaux (CCSA) qui a fourni un soutien administratif, se servira de cet investissement qui se chiffrera jusqu’à 3,4 millions de dollars pour promouvoir la question des soins et du bien-être des animaux dans le secteur des animaux de ferme. L’investissement permettra d’élaborer de nouveaux codes de pratiques pour diverses industries d’animaux de ferme et un protocole d’évaluation à la ferme.

En tant qu’organisme membre du CNSAE et de la CCSA, Canada Hippique a joué, depuis 2005, un rôle moteur afin que soit mis à jour le Code de pratiques pour chevaux datant de 1998. Canada Hippique plaide en faveur de tous les chevaux afin qu’ils soient traités avec humanité. Notre organisme croit en effet que l’industrie du cheval et les propriétaires de chevaux doivent traiter leurs animaux avec respect toute leur vie durant.

« Le milieu du cheval est reconnaissant envers le gouvernement du Canada pour l’aide financière qu’il verse afin que de nouveaux codes de pratiques voient le jour », a dit la Dr Mary Bell, co-présidente du comité Santé et Bien-être de Canada Hippique. « Les chevaux bénéficieront tous, sans exception, de cet engagement concerté en vue d’adopter de nouvelles lignes directrices pour le soin et la manipulation des animaux. Une fois actualisé, le Code de pratiques pour chevaux deviendra un précieux outil pédagogique qui aidera à améliorer la qualité de vie du cheval, de sa naissance à sa mort. »

Le mécanisme de développement du Code de pratiques du CNSAE, mis au point en 2009 suite à la concertation de tous ses organismes membres, servira de guide aux divers intervenants de l’industrie canadienne du cheval tout au long du processus de renouvellement du code.

Le Code de pratiques du CNSAE vise à

  • S’assurer que les recommandations du code sont scientifiquement fondées;
  • assurer la transparence du processus;
  • obtenir une large représentation des parties intéressées;
  • contribuer à l’amélioration des soins donnés aux animaux de ferme;
  • identifier les thèmes à approfondir et encourager les projets;
  • rédiger avec clarté afin de faciliter la lecture, la compréhension et l’application du code; et
  • proposer un document utile à toutes les parties intéressées.

Les codes de pratiques sont des lignes directrices élaborées à l'échelle nationale au sujet des soins et de la manipulation des différentes espèces d'animaux de ferme. Ces lignes directrices visent à favoriser les bonnes pratiques de conduite et de prise de soin des animaux; elles renferment des recommandations et des exigences en ce qui concerne les conditions de logement, la régie du troupeau, le transport, l'abattage et les autres pratiques relatives à l'élevage des animaux. Les exigences se rapportent soit à des obligations prévues par la réglementation, soit aux attentes fixées par l'industrie décrivant les normes minimales de soins. Les pratiques exemplaires recommandées visent à favoriser un meilleur niveau de soins aux animaux.

Les codes de pratiques ont de nombreuses raisons d’être, notamment les suivantes

  • Fournir de l’information et sensibiliser le public cible;
  • Servir de fondement pour les programmes d’évaluation des soins aux animaux;
  • Fournir des documents de référence pour la réglementation

« Le CNSAE sert de mécanisme pour assurer l’adoption d’une approche nationale concertée des soins des animaux d’élevage par tous les intervenants de la chaîne de valeur, a déclaré Edouard Asnong, président du CNSAE. Le Conseil national est reconnaissant au gouvernement fédéral de lui offrir une aide financière pour régler les questions liées aux soins des animaux d’élevage qui intéressent ses membres, les marchés intérieurs et d’exportation, les gouvernements fédéral et provinciaux et le public canadien, au moyen de processus scientifiques et concertés. »

Pour obtenir de l’information sur le CNSAE, visitez le www.nfacc.ca.

Le financement de ce projet provient du Fonds Agri-flexibilité, un programme prévu dans le Plan d’action économique (PAE) du Canada. Le PAE met l’accent sur le renforcement de l’économie et la concrétisation de l’avenir économique du Canada.Pour de plus amples renseignements sur le Fonds Agri-flexibilité et sur le Plan d’action économique du Canada, veuillez visiter le site www.agr.gc.ca/agriflexibilite et le site www.plandaction.gc.ca/.

Pour plus de détails sur le renouvellement du Code de pratiques pour chevaux, veuillez transmettre un courriel à cette adresse: [email protected].

À propos de Canada Hippique
Canada Hippique est l’organisme national chapeautant l’hippisme. Institution caritative axée sur le service aux membres, Canada Hippique est la division administrative de l’Équipe équestre canadienne faisant autorité en concours hippique national. Elle est la voix nationale des cavaliers de loisir, l’association nationale représentant le bien-être du cheval, l’élevage et l’industrie. Canada Hippique est reconnue auprès du gouvernement du Canada, de la Fédération équestre internationale et du Comité olympique canadien en tant qu’organisme représentant les sports équestres et les intérêts équins. Pour plus de renseignements sur Canada Hippique, veuillez visiter le www.equinecanada.ca.

(Canada Hippique)


view counter
 
 
 

© 2020 Standardbred Canada. All rights reserved. Use of this site signifies your agreement and compliance with the legal disclaimer and privacy policy.

Firefox 3 Best with IE 7 Built with Drupal