Quebec Groups Reject Proposal

Published: February 18, 2009 04:36 pm EST

In a press release sent out today, Société des propriétaires et Eleveurs de chevaux Standardbred du Québec (SPECSQ), l’Association Trot & Amble du Québec (ATAQ) et le Circuit régional des courses de chevaux du Québec (CRCCQ) announced that they have unanimously rejected

the proposal by RSM Richter and Attractions Hippiques.

French and English copies of the releases appear below. Please note that the English version of the letter is via an online translator, therefore it may be a rudimentary translation.


French Version

l’industrie des courses de chevaux DIT NON AU PLAN DE REDRESSEMENT

Québec, le mercredi 18 février 2009 — Après deux jours consacrés à la médiation les 11 et 12 février derniers au Palais de Justice de Montréal, les acteurs majeurs de l’industrie des courses de chevaux soit la Société des propriétaires et Eleveurs de chevaux Standardbred du Québec (SPECSQ), l’Association Trot & Amble du Québec (ATAQ) et le Circuit régional des courses de chevaux du Québec (CRCCQ) ont réuni leur conseil d’administration pour traiter du plan d’arrangement proposé par Richter RSM et Attractions Hippiques. Les administrateurs des trois associations ont unanimement voté contre le plan proposé. Les associations demandent le respect de la convention de vente des actifs de la SONACC à Attractions Hippiques, signée en août 2006.

Rappel des faits

En août 2006, une convention de vente d’actifs relatifs à l’industrie des courses de chevaux a été signée entre la SONACC et Attractions Hippiques ayant pour but de transférer à l’acquéreur (Attractions Hippiques) les opérations des hippodromes. Cette convention était précédée d’un communiqué de presse du ministre des finances daté du 14 décembre 2005, précisant les garanties fournies par Attractions Hippiques, entre autres choses, relatif au versement de bourses de 153 millions de dollars sur cinq ans envers l’industrie.

Mentionnons que cette même entente prévoit la relocalisation de l’hippodrome de Montréal sur la couronne nord de Montréal.

À propos de l’industrie des courses de chevaux au Québec

L’industrie des courses de chevaux génère des retombées économiques importantes en plus de posséder des investissements de plusieurs centaines de millions de dollars. Or, elle est sérieusement compromise avec le plan d’arrangement de la firme Richter RSM et Attractions Hippiques déposé en cour le 2 février dernier. Dans cette optique, l’ATAQ, la SPECSQ et le CRCCQ unissent leur force pour exiger le respect de la Convention et défendre les intérêts des propriétaires, éleveurs, entraineurs, conducteurs de chevaux de courses et des autres intervenants de l’industrie.

Une participation des représentants de l’industrie

Les associations de l’industrie estiment qu’elles sont les mieux en mesure de faire valoir les besoins réels de l’industrie. Et, à ce titre, elles requièrent d’être directement associées à l’élaboration et à la détermination d’un plan de redressement susceptible d’assurer la pérennité de l’industrie, ce qui était l’assise de la démarche de privatisation de 2006.


English Version

Quebec — Wednesday, February 18, 2009 - After two days of mediation on February 11 and 12 at the Court House in Montréal, the major players in the horse racing industry - the Society of Owners and Breeders of Standardbred horses in Quebec (SPECSQ), the Association Trot & Amble du Québec (ATAQ) and the Circuit régional des courses de chevaux du Québec (CRCCQ) brought their boards together to discuss the proposed plan by RSM Richter and Attractions Hippiques . The directors of the three associations have unanimously voted against the proposed plan. The associations require compliance with the agreement to sell SONACC's assets to Attractions Hippiques, signed in August 2006.

Background

In August 2006, an agreement for sale of assets relating to the horse racing industry was signed between SONACC and Attractions Hippiques aimed to transfer to the purchaser (Attractions Hippiques) operations of racetracks. This agreement was preceded by a press release from the Minister of Finance dated December, 14, 2005, setting out the guarantees provided by Attractions Hippiques, among other things, on the payment of grants of $153 million worth of grants to the industry over five years.

Note that this agreement provides for the relocation of the Hippodrome de Montréal on the region north of Montreal.

About the horse-racing industry in Quebec

The horse-racing industry generates significant economic benefits in addition to having an investment of several hundred million dollars. But it is seriously compromised because the agreement plan of the firm RSM Richter and Attractions Hippiques filed in court on February 2. In this perspective, ATAQ, the SPECSQ and CRCCQ are together and require the respect of the agreement and promote the interests of owners, breeders, trainers, drivers of horse racing and other industry stakeholders.

Involvement of industry representatives

Industry associations estimate that they are best able to represent the real needs of the industry. And, as such, they need to be directly involved in the preparation and the definition of a reorganization plan that would ensure the sustainability of the industry, which was the foundation of the approach to privatization in 2006.

Tags