view counter
 
view counter
 
 

Une classe à part

Point De Vue

Si vous deviez conduire dans une course sous harnais par jour durant toute votre vie, à partir du soir de votre naissance jusqu’à votre dernier souffle, vous devriez vivre jusqu’à l’âge de 168 ans pour courir dans les 61 385 courses dans lesquelles John Campbell a mené.

Si vous deviez déposer 5 $ dans une jarre à toutes les minutes de chaque heure de chaque jour pour la durée de votre vie, il vous faudrait plus de 114 ans pour épargner l’équivalent de la somme de 303 M $, gagnée par les chevaux de John Campbell .

Quant à Wayne Gretzky, pour avoir compté autant de buts que John Campbell compte de victoires, Gretzky, avec ses 894 buts en carrière, aurait dû vivre 12 vies additionnelles pour atteindre le nombre de victoires de Campbell, soit 11 054 victoires.

There is excellence. There are superstars. And then there is John Campbell.

Voici l’excellence. Ce sont des superstars, Et puis il y a John Campbell.

Cet homme a non seulement gagné plus d’argent que tous les conducteurs de l’histoire, la marge entre lui et le deuxième conducteur, David Miller, est de plus de 85 M $. Pour mettre cela en perspective, la marge de Campbell entre le premier et le deuxième, approche les gains TOTAUX du golfeur professionnel de l’Association des golfeurs professionnels du meneur des champions, Tiger Woods (111 M $) ainsi que du meneur des champions de tennis, Novak Djokovic (108 M $).

Ce mois-ci, le Canada qui célébre le 250e anniversaire des courses de chevaux le 1er juillet, le plus accompli des meneurs en courses de tous les temps, qui plus est, un Canadien de naissance, mènera sa dernière course. Et à la façon John Campbell, il retournera à la maison au Clinton Racetrack, à 45 minutes à peine de son lieu de naissance, Ailsa Craig, Ontario, pour participer à la Journée des Légendes, le 20 juillet.

Étonnamment, à l’âge de 62 ans, Campbell mène aussi bien que jamais. Son taux actuel pour 2017 est plus élevé qu’il ne l’a jamais été depuis 2002, et il continue de passer ses soirées à la piste aux guides de plusieurs des meilleurs chevaux participant aux courses ‘stake’.

Son déplacement pour prendre la tête de l’Hambletonian Society, à compter de juillet, l’arrachera malheureusement de nos pistes, mais non pas de notre industrie.

S’il vous est possible de participer à la Journée des Légendes pour serrer la main de John Campbell, et pour le voir en piste pour la dernière fois, je vous invite à faire le voyage. Sinon, vous pourriez vouloir voir une vidéo sur You Tube et revivre l’une de ses nombreuses et légendaires courses.

Les records sont faits pour être améliorés, et de nouvelles étoiles vont émerger. Mais dans notre vie, John Campbell est dans une classe à part. Appréciez-le alors que vous le pouvez encore!

Darryl Kaplan dkaplan@standardbredcanada.ca


view counter
 
 
 

© 2017 Standardbred Canada. All rights reserved. Use of this site signifies your agreement and compliance with the legal disclaimer and privacy policy.

Firefox 3 Best with IE 7 Built with Drupal