view counter
 
view counter
 
 

Heure De Départ avec Dan Gall

Heure De Départ

Avec l'arrivée du printemps et une saison de course entière devant nous, nous avons récemment reçu des nouvelles positives de partout au pays, ce qui signifie qu'un solide momentum s'est installé.

La récente annonce de la signature par la Cape Breton Federation of Agriculture d'une entente de dix ans avec Harness Racing Cape Breton démontre que les courses de chevaux à Northside Downs, y compris 30 programmes cette saison, est une grande démonstration de partenariat et d'engagement de la part de ces deux organismes. Tous les partenaires et individus doivent être félicités et applaudis pour les efforts concertés qui ont été consentis pour sécuriser cette entente de dix ans consolidant le sport au Cap Breton. Ces discussions ne sont jamais faciles puisque les deux parties sont à la recherche d'une entente gagnante/gagnante et il paraît qu'ils ont atteint un résultat gagnant/gagnant/gagnant pour la Federation of Agriculture, Northside Downs, et très certainement, tous les amateurs de course du Cap Breton. Bien joué!

Le Jockey Club Québec a annoncé sa saison de 40 programmes de course qui débutera à la fin d'avril et qui comprend le Prix D'état de 200 000 $ - la première course de la saison à Trois-Rivières pour les quatre ans. Cet événement est une des principales activités de la saison dans le Circuit Canadien des courses attelées et est à ne pas manquer pour appuyer l'Hippodrome 3R qui ont travaillé très fort pour maintenir leur sport et le garder excitant et allant de l'avant. L'annonce de la nomination d'une nouvelle Directrice générale, Murielle Thomassin (membre du conseil d'administration de SC), à ce poste, ne saurait être vue plus positivement par l'industrie.

De l'Ontario a annoncé son entente à long terme sur les courses en Ontario, comprenant un engagement de 2 milliards de dollars au cours des 19 prochaines années. Cela permet à l'industrie de soupirer collectivement et doit maintenant se retrousser les manches et s'attarder à l'argent et au sport comme l'industrie qu'elle est. Cela signifie des communications, de l'appui et de la confiance de procéder aux changements nécessaires pour redresser un vieux navire qui a perdu sa voie.

J'étais absolument réjoui d'entendre que le Gouvernement du Manitoba était favorable à la réouverture du dossier équin dans la province en effectuant les recherches pour savoir quels sont les moteurs économiques qui sont créés en ayant un programme de course florissant et solide dans la province. Nous espérons tous des nouvelles positives sur le suivi qu'en fait le Manitoba et je sais que tous et chacun est volontaire pour assister lorsque possible au retour d'un programme de course complet et en santé dans la province du Manitoba.

Alberta qui est en pleine progression depuis l'arrivée d'une piste toute neuve, ainsi que Century Downs qui célèbre sa quatrième saison de course en présentant des événements tels 'Horse Racing 101' où plus de 40 femmes se sont inscrites pour en apprendre davantage sur les chevaux de course en assistant à des ateliers et en étudiant les bases du pari. Puis, c'est aussi la troisième année du " Century Downs Racing Club ". Cette année, ils comptent un fort nombre de propriétaires fractionnaires investissant dans deux jeunes chevaux prometteurs. Présentement, le club compte 93 membres en début de saison, soit le même nombre que l'an dernier.

Ce sont toutes de bonnes nouvelles pour notre sport.

Standardbred Canada, a récemment mené une très complète enquête de recherche auprès de ses membres, intervenants, employés et directeurs.

Bien que nous en soyons encore à disséquer toute l'information recueillie puisque c'était un une étude exhaustive, nous reçu des indications de valeur de la part de tous ceux qui y ont participé. Ces informations confirment qu'il y a une déconnexion entre ce que Standardbred Canada devrait faire pour l'industrie versus ce que sont nos objectifs et notre mandat actuellement. Et cela, nous devons le définir notre rôle en tant qu'association afin que nos membres ne soient pas désappointés ou qu'ils soient au minimum, conscients de ce que Standardbred Canada peut et devrait faire pour l'industrie.

Nous rétrécissons cette concentration avec l'aide du service de recherche et le conseil d'administration. Bien que la recherche suggère que l'association devrait continuer ce qu'elle fait maintenant en en faisant plus. Nous comprenons aussi que nous ne pouvons être tout pour chacun. Alors, nous espérons avoir plus d'impact et de signification pour nos membres et l'industrie. Mais encore, l'une des plus alarmantes trouvailles de la recherche, est que quand la question à savoir ce à quoi ressemble l'avenir au cours des cinq à dix ans, les intervenants avaient une vision sombre et faible de notre sport. Certains même commentant en disant " quelle industrie? "

Cela me confond et me perturbe. Nos répondants ont suggéré que Standardbred Canada maintienne le cap et continue à faire ce que nous faisons, et en faisant encore plus avec ce que nous ne faisons pas. Mais en lisant le pronostic des intervenants quant à ce que sera l'industrie au cours des dix prochaines années, cela voudrait dire que toute volonté ou tout temps passé dans quelque domaine que ce soit, serait fait pour rien.

Quand je parle à quelqu'un de ce dilemme, je me fais dire que si nous avions posé la même question durant nos bonnes années, nous aurions reçu cette même réponse négative relativement à l'avenir de notre sport.

Pensant à ce qu'il m'a dit, je suis resté avec la nette impression que nous devons commencer à penser et parler plus positivement. Qui veut participer à un sport composé de pessimistes à sombre perspective et vision?

Pour être meilleurs, nous devons penser mieux. Nous devons regarder les bons signaux que nous recevons dans le sport et se diriger davantage en leur direction tout en n'ignorant pas les mauvais. Si nous voulons être jeunes, il faut penser jeune. Nous devons rajeunir. Cela signifie dans toutes les facettes de notre industrie et au sein de notre association.

Avec la contribution de son conseil, Standardbred Canada veut ajuster son tir quant à ce que nous faisons bien et souligner en gras ce que nous apporterons à la table pour nos membres et intervenants.

Quand je parle de ma vision personnelle quant à savoir où se situera le sport dans dix ans, j'aimerais pouvoir dire cela; les courses attelées seront un événement sportif reconnu nationalement par l'industrie du divertissement au Canada.

Quelle est votre vision? Quoi qu'elle soit, ce sera votre résultat.

Nous avons beaucoup de brillantes étoiles, nous avons un produit de classe mondiale, nous avons du leadership solide et fonctionnel et il est temps d'embrasser le besoin de changer notre approche et d'avoir foi aux gens qui veulent faire une différence pour assurer l'avenir d'un grand et riche sport.

Tout ceci commence par une pensée et une vision positive. Avec les bonnes nouvelles auxquelles j'ai référé au début de cet article, je ne crois pas que ce soit exagéré de dire " oui…. ce sont des signes positifs… poursuivons la route. "

C'est un début en tout cas.

Dan Gall, President & CEO, Standardbred Canada
dgall@standardbredcanada.ca

P.S. À notre amie Heather Reid qui a récemment pris sa retraite de Standardbred Canada après 46 années de dévouement, de loyauté et d'expérience. Merci - tu nous manques - Nous sommes fiers de toi! Nous vous souhaitons, à toi et Chuck, une heureuse retraite et nous savons que nous vous verrons aux alentours!

P.S.S. C'est parfois difficile de penser à un sujet pour cet article. Avec les semaines qui passent si vite, il me semble être toujours à me demander quel sera le sujet de mon prochain article. Je sais que ce pourrait être le signe que je remplis de l'espace et que je ne suis pas un communicateur efficace, j'ai donc décidé que je n'écrirai que quand je croirai avoir quelque chose à dire. Malheureusement pour la plupart, il semble que j'aie toujours quelque chose à dire. Cependant, vous ne verrez peut-être pas cette chronique sur une base mensuelle comme elle l'a été. Cela m'a été d'une extrême utilité pour partager mes pensées et mes commentaires sur l'association, y compris donner un contexte une explication à ce qui arrive autour de nous, et ça se poursuivra. Ce pourrait simplement n'être pas aussi fréquent que ça ne l'a été par le passé.


view counter
 
 
 

© 2018 Standardbred Canada. All rights reserved. Use of this site signifies your agreement and compliance with the legal disclaimer and privacy policy.

Firefox 3 Best with IE 7 Built with Drupal