view counter
 
view counter
 
 

Le pari sportif sera ce que nous en ferons

Point De Vue

En mai, la Cour Suprême des États-Unis a invalidé une loi fédérale qui interdisait les paris sportifs dans la plupart des endroits au pays. En quelques jours, les vannes se sont ouvertes.

Monmouth Park au New Jersey, et Dover Downs au Delaware, ont vite mis sur pied et en fonction, leurs livres de paris. The Meadowlands et Tioga Downs ont annoncé des projets qui seraient opérationnels aussitôt que possible. D'autres annonces ont continué de circuler rapidement, à travers les États-Unis, et fort probablement que la pression augmentera au Canada pour faire de même.

Les paris sportifs en 2018, partout au monde, et même en Amérique du Nord - ne sont pas complètement nouveaux. Mais suite à la décision de la Cour Suprême des États-Unis sur les paris, la prolifération des paris sportifs ira certainement vite en s'accroissant.

Les courses de chevaux, le seul sport sur lequel les clients pouvaient parier légalement, depuis des décennies, continuent de pénétrer en de nouveaux territoires. Il y a deux parties à l'équation.

La première question est de savoir si oui ou non les paris sportifs aux hippodromes supporteront le sport, et seront bénéfiques à l'industrie? Les pistes qui ont lutté pour rester viables iront vers les paris sportifs comme moyen de garder leurs portes ouvertes et continuer de soutenir les courses. La solidité des ententes signées déterminera si oui ou non, et dans quelle mesure, les courses de chevaux sont un partenaire dans l'éclosion du pari sportif. Cela se déroulera au fil du temps, et je soupçonne que les courses connaîtront quelques gains et pertes sur les ententes négociées.

Mais d'espérer une énorme éclosion à cause des changements qui surviennent, n'est probablement pas sage. Pour mettre cela en perspective, le Super Bowl 2018, le plus gros événement sur lequel parier en Amérique du Nord, a rapporté 158 M $ en paris à travers l'État du Nevada - là où le pari sportif est légal. Après que tous les paiements furent complétés, la somme totale sur la partie ne fut que de 1,17 M $ ou 0.7%. Bien que la partie de cette année puisse avoir été un maigre résultat pour les livres, le pari sportif n'est pas une machine à sous, là où remises sont constantes et prévisibles.

Maintenant comme les états sautent à bord, demandant des frais et des pourcentages de revenu sur l'argent rapporté par le pari sportif, vous pouvez rapidement constater que les sommes restantes d'un partenariat, ne changeront pas grand-chose pour les courses de chevaux.

La deuxième question, la plus importante, réfère à comment le pari sportif affectera l'intérêt et les paris sur les courses de chevaux à long terme.

Le pari sur les courses de chevaux et les paris sportifs se partagent de nombreux traits, et ont le potentiel aussi de se partager les clients. Voilà où l'industrie des courses a le potentiel de connaître de grandes victoires ou pertes.

Si 'industrie des courses de chevaux peut tirer parti de chaque client qui entre dans un salon de pari pour faire une gageure - lui taper sur l'épaule, et l'initier au pari sur les courses, alors là l'occasion est énorme.

Nous pourrions offrir que des cotes fixes s'apparient aux mises sur chaque course, des paris attrayants dans l'ensemble des courses et des sports, des cagnottes de courses disponibles pour les parieurs sportifs, des tirages pour des voyages aux grands événements de course, des parts dans des chevaux de course, et des pièces promotionnelles énergiques qui attirent les parieurs sportifs sur notre produit - alors qu'ils sont sur le site.

Au Royaume-Uni, le circuit professionnel de la fléchette est devenu le numéro 2 du sport télévisé le plus regardé après le soccer. Ils ont bâti ce sport grâce aux partenariats avec des firmes de pari sportif majeures, et en créant des occasions créatives de pari.

D'un autre côté, si l'industrie des courses de chevaux introduit le pari sportif sur nos pistes, autorisant la simple poursuite de son activité, les résultats sont prévisibles - et fort probablement négatifs. Les chaînes de télévision antérieurement réservées aux courses, présenteront plutôt du football et du basketball, les clients loyaux s'y intéresseront, et des amateurs seront perdus, plutôt que gagnés.

Tout comme plusieurs occasions et menaces, celle-ci sera ce que nous en ferons. Et le défi repose sur nos épaules.

Darryl Kaplan
[email protected]


view counter
 
 
 

© 2018 Standardbred Canada. All rights reserved. Use of this site signifies your agreement and compliance with the legal disclaimer and privacy policy.

Firefox 3 Best with IE 7 Built with Drupal