view counter
 
view counter
 
 

Saveurs de sauterelles

Point De Vue

Plus tôt cette année, en visitant une foire agricole, je me suis retrouvé devant un kiosque unique. Devant moi, se trouvaient plusieurs plateaux contenant une vaste sélection de sauterelles, rôties, pour consommation humaine.

Je m’y suis arrêté.

La personne derrière le comptoir commença à m’offrir des échantillons aux nombreuses saveurs. Je ne me suis pas arrêté devant les sauterelles glacées au miel, ni naturelles, choisissant plutôt d’en goûter une à saveur de barbecue. Dans l’ensemble, c’était légèrement différent. Je l’ai goûtée, et j’ai poursuivi ma route.

En réalité. je n’en ai pas mangé depuis, et je n’en ai pas cherché non plus dans les magasins.

Mais je me demande si les courses sous harnais ne seraient pas la sauterelle.

Au cours des ans, j’ai vu, entendu et pensé à de nombreuses manières de parier sur nos courses. J’ai vu des cartes de bingo contenant des résultats de courses, des mises tête à tête, sur cotes ou à égalité, des terminaux de pari conçus pour ressembler à des machines à sous. Nous avons été témoins d’échanges de paris et d’autres à venir, des paris de groupe ainsi que des paris sur pistes multiples. Il y a des options à cotes fixes, et du pari durant la course, tout comme des enveloppes contenant des billets présélectionnés et des loteries éclairs.

Quelques-uns de ces concepts ont retenu l’attention. Plusieurs autres n’ont pas fait long feu, et sont disparus.

Le problème – tous ces types de paris ont une saveur de sauterelles.

Ils sont conçus pour inciter les parieurs en essayant différents moyens de leur présenter le produit. Bon nombre de ces produits ont du mérite, mais ils sont à la saveur de la même chose – les courses sous harnais.

Si vous aimez les ailes de poulet aromatisées au miel et à l’ail, est-ce qu’une sauterelle ainsi aromatisée vous encouragera à en manger régulièrement? Que diriez-vous d’une brioche à la cannelle avec sauterelles? D’un banana split garni de sauterelles?

Je soupçonne que tous ceux qui vendent des ailes, des brioches à la cannelle et de la crème glacée, ne soient nullement inquiétés de la perte de leur part de marché au profit d’une révolution de nourriture aux insectes.

Nous faisons qu’un pari sur chevaux ressemble à une machine à sous ou une carte de bingo pour convaincre les joueurs de machines à sous ou de bingo de parier plutôt sur les chevaux. Nous disons que si Fantasy Sports explose pour le football de la LNF, nous devrions offrir une version chevaline à la même audience pour voir s’ils ne changeraient pas d’allégeance.

Est-ce possible que nous manquions le point le plus simple de tout?

Pour vendre des sauterelles – vous devez vendre des sauterelles. Et pour vendre les courses de chevaux – vous devez vendre les courses de chevaux.

En m’expliquant les bénéfices sur l’environnement et sur ma santé du fait de manger des sauterelles, ainsi que d’autres insectes, vous pourriez faire résonner en moi, mon désir en tant que consommateur de mieux me sentir et comprendre mon impact sur la planète. En les vendant comme une source de protéine goûteuse, disponible et à prix raisonnable, vous pourriez avoir un impact sur mon désir d’économiser de l’argent. En accentuant sur leurs points positifs et en misant sur leurs bienfaits sur ma vie, vous pourriez me convaincre.

Le même raisonnement s’applique aux courses sous harnais. Même chose pour les parieurs, nous devons leur vendre l’attrait de la connexion entre l’homme et le cheval, l’énergie du paddock un jour de course, l’euphorie d’une expérience de la vitesse d’une course de chevaux. C’est le sport de pari des rois – le casse-tête des casse-têtes – le jeu d’esprit qui vous testera à chaque tournant, et nous devons faire que les gens s’y engagent , en les convainquant de manière significative, et en leur offrant une expérience complète et entière.

Comme des milliers de nouvelles gens viendront sur nos pistes cet été, combien d’entre eux tomberont en amour avec le sport? Et combien y reviendront régulièrement? Ils font la ligne aux grands jours pour récupérer leur chapeau ou chercher leur billet de pari gratuit, mais reviennent-ils?

Pour chaque centaine de personnes qui goûtent aux sauterelles, nous devons en prendre quelques-unes et les immerger dans l’expérience. Nous devons les amener au backstretch, dans la voiture de départ, aux fermes, ainsi qu’à nos ventes de yearlings. Nous devons les amener à résoudre les casse-têtes de l’handicaping qui ont fasciné des générations de parieurs, et faire des héros de ceux qui réussissent à mieux solutionner ces casse-têtes.

Si nous faisons cela de façon convaincante, nous pourrons alors intéresser ces personnes à nos nombreuses et fantastiques saveurs, et ils les goberont.

Darryl Kaplan
dkaplan@standardbredcanada.ca


view counter
 
 
 

© 2017 Standardbred Canada. All rights reserved. Use of this site signifies your agreement and compliance with the legal disclaimer and privacy policy.

Firefox 3 Best with IE 7 Built with Drupal